Bienvenue aux visiteurs:)

mardi 4 novembre 2014

En route vers la guérison!

Je crois que l'une des choses les plus difficiles pour une maman est de regarder, impuissante, son fils souffrir sans pouvoir le guérir...Je donnerais cher pour vivre sa blessure à sa place!!!

Nous sommes à la semaine 6, en route vers la guérison...:)

Vendredi dernier nous avons rencontrés un excellent neurologue, à l'hôpital pour enfants de Ste-Justine.  Voir un spécialiste nous aurais prit des mois en temps normal, mais comme la secrétaire m'a expliqué, comme c'était l'halloween, elle était incapable de trouver des gens pour remplir ses cancellations!  Et bien, aucune fête ne nous aurais fait râter ce rendez-vous!

Le neurologue, un homme d'âge avancé, à examiné Mathis, et à prit le temps d'écouter ce qui en était.  Il a décidé de lui prescrire une médication qui aidera à diminuer les douleurs à la tête.  Il m'a aussi dit que nous pouvions augmenter la dose d'advils.

Il nous a référé au centre de Traumatologie Cranienne de Ste-Justine.  Nous aurons divers rendez-vous avec eux sous peu pour assurer le suivi, faire des traitements qui permettrons à Mathis de retrouver une qualité de vie, et qui empêcherons que les symptômes de cette commotion ne deviennent chronique!

À la semaine 6, aucun autre symptômes n'a encore disparu (par rapport à la semaine dernière), mais comme la dame du centre de traumatologie m'a expliqué hier: on peut s'attendre à un 12 semaines avant de voir les symptômes s'estomper du à la sévérité de la commotion.

Le moral est bon tout de même, et on prend ça un moment à la fois.  On chérit les bons moments, qui nous donne espoir que la fin approche...(même si elle n'est peut-être pas tout à fait encore à la porte), on a le coeur chaviré pour Mathis lorsque la douleur le talonne, et on a le coeur qui débat lorsqu'il perd l'équilibre et tombe.  Petite anecdote: samedi matin, Mathis montait les escaliers, derrière lui Sébastien qui montait aussi et j'étais en haut.  Presque arrivé, il a tout à coup perdu l'équilibre.  Une chance que son papa était derrière lui car il serait tombé du haut des marches au sol sur le dos!  Ouf, Sébas et moi en avons tremblés pendant un bon moment!  Chaque jour on regarde comment va le moral, et si Mat est un peu démoralisé on trouve des idées pour remonter tout ça!
Parfois c'est de la photo, parfois une petite sortie chercher des timbits, parfois une petite sortie à la confisserie ou au magasin de jouets, parfois c'est une idée comme celle ci qui a mit beaucoup de bonne humeur dans sa journée et dans la nôtre:

 J'ai trouvé cette idée de pain d'épices dans mon magasine de décoration favori (Style At Home)
Voici la version de Sophia:  
 Sophia et moi avons préparés la pâte à pain d'épices, puis je les ait fait cuire et ensuite Mathis est venu se joindre à nous pour la décoration.

 M. Bonhomme
 Big Foot
 Le Pirate
 M. Fruité-Jujube 
(celui ci à été créer par Sophia, une amoureuse des sucreries, et comme vous voyez, on ne voit plus le biscuit, tant il y a de bonbons):)


Le weekend dernier c'était l'halloween, où la Fête des Bonbons comme on l'appelle chez nous!:)
Nous ne voulions pas privé Mathis de tout, c'est important pour son moral, qu'il ait des trucs agréables dans ses semaines aussi!  Nous avons juste tempéré.  Nous sommes allés avec lui et Sophia à la collecte des bonbons pendant une petite période de temps, mais comme notre voisinage est très généreux, la collecte à été très bonne!
Je vous laisse avec des photos de nos deux amours déguisés!


 Mathis le Ninja 


 Sophia la BatGirl


 
 Notre chien Cooper (10 mois) en chevalier  
Pour faire rigoler les enfants, j'ai décidé de lui mettre une vieille cape de chevalier de Mathis.  Il adore être le centre d'attention alors il n'a même pas essayer de l'enlever, et les enfants ont bien rigolés!!:)

Bonne journée et merci de vos beaux messages qui me touchent!
Naomi
xox

lundi 27 octobre 2014

La vie suite à la commotion

Bon matin les filles,

J'ai été très absente de mon blog dernièrement..la vie est tout à fait différente depuis que Mathis a fait sa commotion.  Il me semble parfois que je suis infirmière à temps plein.

On a crié victoire beaucoup trop vite après sa commotion.  Il n'a finalement pas pu reprendre l'école.  En fait il y est allé 2 jours, mais c'était terrible, et nous sommes retournés voir le médecin à deux reprises.
Nous l'a revoyons demain pour un suivi médical.  

Les gens ont toutes sortes d'idées pré-conçues par rapport à une commotion.  Il faut dire qu'il y en a de toutes sortes d'intensité.  Le médecin nous a dit que Mathis en a fait une sévère.  

Aujourd'hui ça fait 5 semaines qu'il a eu son accident au judo.  Je vous donne un petit aperçu de comment il va:

À la 3ème semaine voici comment il se sentait:

-irritabilité
-fatigue
-dort plus qu'à l'habitude
-perte de mémoire (par moment il ne se rappelle plus ce qu'il vient juste de faire). Par ex. j'étais à l'école avec lui, nous venions de prendre notre lunch.  Je lui dis donc: 'Aurevoir mon chéri, je viens te chercher à 15:20'  Il se tourne vers moi et paniqué me dit: 'Mais maman, tu ne viendras pas me chercher pour le lunch?'  Il n'avait aucun souvenir d'être venu à la maison pour manger!
-vomissements, surtout lorsque le bruit est trop fort pour lui
-manque de concentration (incapacité à faire une tâche et se rappeller où il s'en allait avec sa tâche)
-perte d'équilibre (il tombe presque tous les jours)
-vertiges
-maux de tête important qu'il a de la difficultée à endurer
-photo-phobie qui amènent des migraines (sensibilité à la lumière)
-mauvaises nuits de sommeil (il se réveille de deux à cinq fois par nuit)
-lenteur (parole, mouvement, exécution) (Il cherche ses mots, ses idées)
-sensibilité au bruit
-difficultée avec ses émotions (pleurs abondants, colère très forte)
-comportement très différent de ce qu'il est habituellement 
-engourdissement des membres par moment (jambes ou bras)
-se sentir la tête comme dans un nuage

Aujourd'hui, à la semaine 5: 

Ce qui a disparu:

-perte de mémoire
-vomissements
-lenteur au niveau de son élocution, mouvement

Ce qui a Diminué:

-irritabilité
-fatigue
-difficultée à se concentrer
-difficultée avec ses émotions (pleurs, colère plus fréquent qu'à l'habitude)
-comportements différents de ce qu'il est habituellement
-Se sentir comme sur un nuage
-Lenteur au niveau de son exécution (dépendamment de son niveau de fatigue)

Ce qui n'a pas diminué:

-Mauvaises nuits de sommeil
-Vertiges
-perte d'équilibre  (il tombe encore presque tous les jours.  Il a d'abord des vertiges et quelques instants plus tard, il est face première sur le sol)
-maux de tête fort
-Photo-phobies (sensibilité à la lumière)
-sensibilité aux bruits
-Dort plus qu'à l'habitude (il s'endort au moins une heure ou une heure et demi plus tôt)
-Engourdissements des membres par moment (bras ou jambes)

Alors voilà, c'est tellement étrange parfois comment la vie bascule tout d'un coup...Mon petit gars si vif et actif est maintenant sur le carreau..étrange parfois de penser à ça.

Cette session ci, la maîtresse de Mathis a choisit de ne pas l'évaluer.  Il n'aura donc aucun résultats scolaires sur son bulletin.  De toute façon, il est tellement absent longtemps et quand il est là, son travail n'est pas à la hauteur de ce qu'il est habituellement, donc ce serait injuste de l'évaluer dans ce contexte.
J'espère de tout coeur que d'ici quelques semaines, il sera revenu à la normale, car c'est difficile de le voir ainsi.  J'essaie de rendre son quotidien heureux, je le sors quand il a le moral attristé, j'essaie de faire des petits trucs spéciaux, mais on a tous bien hâte que sa vie reprenne comme celle d'un garçon de 9 ans...

Alors voilà de petites nouvelles de nous!
J'ai débuté un petit projet photo avec Mathis, car il aime beaucoup faire de photographies et je trouve qu'il a du talent, donc comme c'est moins exigeant qu'autre chose, il peut par moment en faire un peu.  Je vous laisse sur ses photos:


Au parc:




Au parc à Chien:




Dans notre cour:



Au bord de l'eau:







Bonne semaine, en espérant que la prochaine fois que je vous écrirai, ce sera avec des nouvelles d'un petit homme en pleine forme!:)
Nao
xxx

lundi 29 septembre 2014

Secouée

Lundi dernier fut mouvementé.  Sophia avait été malade tout le weekend, et là elle commençait à se sentir mieux.  Plus de nausées, plus de crampes au ventre..
Mathis avait son cours de judo.  On a donc dîner tôt et on est partis à toute vitesse pour le judo.
Tout se déroulait assez normalement.  Sébastien et moi étions dans les estrades à observer notre petit homme et bavarder avec notre petite puce.  Quand tout à coup, lors d'un combat debout, notre fils est tombé de tout son long.  Ce que l'on a vu distinctement, mon mari et moi, c'est sa belle petite tête rebondir à trois reprises sur le sol.  Son adversaire lui tenait les mains, Mathis n'avait donc pas eu la chance d'amortir sa chute.  Les deux garçons sont ceinture blanche, c'était une erreure de débutant, on le savait bien.  Après quelques secondes, Mathis s'est relevé avec l'aide d'un des entraîneur.  Il avait les yeux rouges bouffis et avait l'air sonné.  On l'a suivi dans la pièce d'à côté.  Il se plaignait de maux de tête mais surtout tout tournait.  
On l'a mené à la voiture et on est partit à toute vitesse vers la clinique la plus près.  Je crois l'avoir déjà dit, je suis mère tigre.  Alors, entrée dans la clinique, j'ai vu que la porte du bureau de la super infirmière était entreouverte.  J'ai saisit ma chance, sans même y penser, j'ai foncé vers son bureau et lui ait demandé de voir mon fils qui venait de faire une vilaine chute.  Au départ, un peu déstabilisée par mon geste, elle m'a dit que la salle d'attente était pleine, de l'y attendre.  Mais son coeur de mère à du être ému par la situation parce que deux minutes plus tard elle est venue me rejoindre et m'a dit qu'elle voulait voir Mat sur le champ. 
Mathis venait de faire une commotion cérébrale.  Diagnostique confirmé deux jours plus tard par un médecin.  Je l'ai gardé à la maison et pendant les premières 48 hrs je l'ai veillée aux deux heures durant la nuit.  Je me réveillais, vérifiais qu'il respirait toujours et bougeait bien, je remettais mon réveil matin pour deux heures plus tard et je refermais les yeux.  Nul besoin de vous dire que j'étais crevée!!
Dans la journée, pas moyen de faire diminuer ses maux de tête, et ce même avec tu tylenol, les vertiges une fois passé, on été remplacé par les nausées et les vomissements.
Mercredi, donc, deux jours plus tard, Sophia est tombée malade à nouveau.  Elle ne dormait pas bien la nuit, car elle était réveillée par des vomissements.  Je l'ai veillée les deux nuits qui ont suivis.  Donc 6 mauvaises nuits pour maman en 6 jours...Très épuisant!  Dans la journée, je prenais soin de l'un, puis de l'autre, puis de l'un, puis de l'autre.  Vous voyez le genre..
Jeudi, je devais sortir avec les enfants, juste 10 minutes au maximum.  Il fallait aller chercher des tylenols, advils, pédialite pour Sophia qui commencait à être déshydrater..Pendant que nous étions à la pharmacie, Mathis n'arrivait pas à se tenir debout. Il était mal en point, trop faible.  Il est allé vomir à la toilette...C'est là que j'ai commencé à être réellement inquiète.  Jusque là il était en arrêt d'école, au grand repos (incluant aucune lecture, aucune télévision, aucun jeux vidéos etc..tel que prescrit par le docteur), mais là, le voir faible comme ça, m'a réellement inquiétée..
Enfin dimanche, une belle nouvelle, première journée sans maux de tête ni aucun symptômes.  Même chose pour Sophia avec qui j'avais été voir le médecin la veille.  Elle a fait une streptocoque.  
Aujourd'hui c'est le calme après la tempête.  Mat est de retour à l'école.  On y va doucement.  Il n'a pas le droit de faire aucun sport avant une semaine, et même là, ce sera très très doux comme sport lorsqu'il pourra recommencer...
Quelle semaine!!  Ce qui m'a fait du bien est de sentir l'amour et le soutient de ma famille et mes amies.  J'ai eu tant d'appels et de messages que je ne savais même plus où donner de la tête..On est très choyés d'avoir une si belle communauté.
Et comme j'aime toujours inclure ici des petits moments tendres de mes enfants, voici une petite anecdote qui m'a fait sourire.  
Bien assit à table, durant le lunch, Sophia, ma petite rêveuse me dit:
'Maman, j'aimerais tant avoir un amoureux..je te regarde avec papa et j'aimerais tant avoir un mari moi aussi maintenant'
Avant que je n'ai eu le temps de répondre, Mathis lance à sa soeur:
'Oui, mais Sophia ton amoureux devra passer le test: PAPA-MATHIS, avant de pouvoir sortir avec toi!'
Un sourire à la bouche et un brin fière aussi, je demande à mon fils (le grand frère protecteur), ce que serait ce test:
'Et bien, il faut d'abord qu'il respecte les règles de notre famille soit la gentillesse avec autrui, le respect, la politesse.  Mais on lui demandera pas d'être obéissant!'
Et puis là, se tournant vers sa soeur il lui dit: 
'Sophia, c'est pas  n'importe qui qui pourra sortir avec toi, il faut qu'il prenne vraiment soin de toi!  Pas du genre: Salut et puis il s'en va écouter ses émissions!'  
C'était vraiment une conversation tellement mignone!

Mathis est réellement un bon grand frère pour sa soeur.  Le weekend dernier, avant sa commotion, lorsqu'elle était malade, j'essayais de manger une bouchée. Elle était faible et couchée sur le fauteuil. Il est allé s'assoir avec elle, l'a prise dans ses bras et l'a endormie.  C'était absolument adorable...

Je vous laisse sur quelques photos des derniers jours..

Bisous
Nao
Le grand frère qui vient d'endormir sa petite soeur..

Hier, première journée sans symptômes pour les deux, on profite d'un petit répis pour aller dehors, c'est l'été des indiens, il fait si beau...

 
 Petit moment de rigolade avec papa:

Après la pluie c'est le beau temps....

vendredi 19 septembre 2014

Obstinée mais charmante!:)

Il m'arrive parfois de me creuser les méninges et chercher des façons inovatives de faire quand vient le temps d'addresser certaines choses avec mes enfants..Je me doute bien que ça vous arrive aussi...
Dernièrement, je me posais des questions: Sophia est brillante, elle apprend rapidement, elle adore la lecture, est passionnée par des apprentissages beaucoup plus vieux que sont âge comme les comment et les pourquoi de l'anatomie. Mais quand vient le temps d'apprendre des choses aussi bêtes que l'alphabet, elle s'obstine car elle me dit qu'elle n'a pas besoin d'apprendre ces choses là, car elle ne veut pas aller à l'école.
La semaine dernière, son professeur de pré-maternelle donne un petit devoir: Apprendre son numéro de téléphone.  Je sais que pour elle, mémoriser 10 chiffres en ligne sera un jeu d'enfant car même à trois ans, elle me récitait mot pour mot des livres entiers.  Mais voilà, ma poupounette ne veut rien savoir.  'Non, je n'apprend pas mon numéro!'  J'avais beau insister, supplier, lui dire que tous les autres le sauraient (un peu de pression quoi) rien à faire!!! Sof avait décidé que c'était non!
Mais voilà, moi je voulais qu'elle l'apprenne, premièrement parce que c'est ultra important comme information à savoir, et puis aussi peut-être un peu par orgueil personnel, parce que quel genre de mère suis-je si ma fille ne sait pas son numéro quand tous les autres le savent..
Tout comme Sophia je suis douce, mais déterminée, alors quand j'ai quelque chose en tête, c'est très rare (ne jamais dire jamais), que je recule!!
J'ai remarqué que Sophia mémorise facilement les chants, j'ai donc décidé de me mettre à lui chanter son numéro de téléphone.  J'ai prit un petit air entraînant et quelques fois par jour je chantais le numéro (sans jamais lui demander de le répéter)...J'étais tellement déçue, parce que j'étais certaine que ça n'aurait pas grand fruit.
Mercredi matin, je vais la chercher et puis sur le chemin du retour je lui demande si Mme Martine leur a demandé leur numéro:
Sophia: 'oui'
Moi: 'as tu été capable de lui dire?'
Sophia: 'Oui et là elle me défile tout d'un trait les 10 chiffres de son numéro!'
J'étais folle de joie!  Je l'ai soulevée dans les airs: 'Bravo Sophia!  T'es une championne!' On a appellé Papa qui lui aussi était ultra content.
Sébas et moi étions très surprit!  Elle est brillante, mais oh la la, que j'espère que son petit côté obstiné va se calmer un peu une fois la crise du 4 ans passé..car ça va me demander beaucoup de créativité pour les devoirs!!:)Par contre, j'aime le côté obstiné pour la jeune fille et femme qu'elle deviendra, car elle ne se fera pas facilement influencer!:) On peut toujours trouver du bon dans tout n'est ce pas??:)

Cette semaine fut mouvementée.  Beaucoup de nouveautés pour Sophia.  Elle gère bien, et est bien heureuse des nouveaux groupes, mais lundi, elle a fait une grosse réaction.  Je pense que c'était un surplus de fatigue, de stress qui retombait etc..Je ne l'avais jamais vu ainsi.  Au souper j'étais en larmes..Mais bon, après de bons câlins, des bisous elle est redevenue elle-même.  Sauf que le lendemain, alarmée par de petits boutons sur sa peau, j'ai découvert qu'elle faisait une bonne crise d'urticaire!  La semaine prochaine sera plus facile c'est certain!  La glace est brisée maintenant et même si elle était nerveuse cette semaine, elle a adorée ses nouvelles activitées.

Une des choses que j'aime d'elle est son sens de l'humour.  Elle me fait tant rire.  Je ne sais pas si vous arrivez à voir que c'est drôle en le lisant, et j'espère qu'en le relisant plus tard, elle en rira.  Car c'est réellement comique live!

Hier j'étais à la pharmacie avec elle, un moment donné, je croyais qu'elle suivait son frère, mais non, et donc je commence à l'appeller.  Au troisième appel de son nom, ma voix commençait à résonner de peur..elle ne répondait pas!  Et là, enfin j'entend sa petite voix:
Moi: Sophia?
Elle:  Oui..
Moi:  Où es tu? 
Elle: Je sais pas!  
La dame à côté de moi a éclaté de rire!  Et bien ma fille était dans la rangée des produits de beauté! Petite coquette...

Un soir, elle jouait avec son chien Cooper, mais là, le trouvant un peu trop énervé, elle lui dit d'un ton très calme et maternant: 'Cooper, arrête de te stressé comme ça, sinon tu vas attraper la maladie de l'urticaire comme j'ai eu!!'

Et puis ce matin, je lui brossait les cheveux et elle s'admirait dans le miroir.  Tout à coup, elle dit: 
'Miroir, miroir, qui est la plus belle du royaume?'
Je me penche vers elle et lui souffle à l'oreille:
'C'est Sophia la plus belle du royaume'
Mais elle de faire répondre le miroir: 'La plus belle du royaume c'est Blanche-Neige'
Et là, elle prend un air semi fâché et grogne...puis répond au miroir:
'Ok, je ne lui ferai pas de mal car j'aime les princesses de Disney!'  Jusque là je n'avais pas réalisé qu'elle était la méchante reine...hihi  Le pire c'est que je ne lui ait lu cette histoire qu'une fois et ça fait des mois..elle est restée marquée!!

Bonne journée et j'étais réellement heureuse de vous lire!:)
Naomi
xxx